Comment les designers ou stylistes mettent-ils au point une palette de couleurs ?

Comment les designers ou stylistes mettent-ils au point une palette de couleurs ?

La designer Barbara PES en train de choisir une palette de couleurs pour un client

Le travail de la couleur est une étape incontournable du travail d’un designer ou d’un styliste . Une étape agréable qui participera à conférer toute son identité à un produit ou un concept. Lorsqu’il s’agit d’une collection, la palette de couleurs lui donne une “âme”. Les couleurs et leurs nuances imposent un univers . Elles participent à l’évocation d’une atmosphère.  Elles déterminent l’univers d’une collection, le style d’un produit et valorisent  l’ADN et l’identité visuelle d’une marque . Mais elles s’imposent aussi comme source d’inspiration, elles donnent le ton d’une saison. La sélection des couleurs ne relève donc pas du hasard. 

La composition d’une gamme de couleurs s’organise autour de règles strictes . Mieux vaut éviter les fausses notes au risque de compromettre l’harmonie globale du projet final. Dans leur stratégie de conception, les designers intègrent la psychologie et le pouvoir des couleurs, leur impact sur l’ émotion qu’elles procurent. Un véritable savoir-faire !

Alors, comment élaborer une palette de couleurs harmonieuse ?

Quelles ressources les designers exploitent-ils pour vous proposer des harmonies de couleurs qui feront le succès de vos collections ou de votre marque ?

Qu’est-ce qu’une gamme de couleurs ?

Pour concevoir une gamme de couleur il faut dans un premier temps la comprendre .

D’un point de vue théorique, les couleurs sont des sensations créées au niveau du cerveau à partir de stimuli détectés sous une lumière particulière par trois des pigments de la rétine (cônes). La couleur est une sensation visuelle associée aux longueurs d’onde de la lumière visible reçue par l’œil. La lumière sert d’intermédiaire. Les couleurs sont des mouvements vibratoires, des ondes lumineuses dont les variations de fréquence et d’intensité sont recueillies par  notre œil qui les enregistre et les communique sous différentes couleurs à notre cerveau. Cette perception provoque une réponse émotionnelle et mentale. Nous ne voyons pas tous les mêmes couleurs . Certaines personnes présentent des anomalies de la vision comme par exemple  le daltonisme dont il faut tenir compte . La couleur reste néanmoins un “langage” universel. Car la perception des couleurs répond à des principes physiques bien définis.

Les principales notions sur la couleur ont d’abord été développées par des professionnels comme des teinturiers et des artistes. Les recherches scientifiques, fondées sur la physique, la physiologie et la psychologie expérimentale ont recherché les moyens de baser les mêmes notions sur une mesure physique. Voici quelques notions clés autour de la couleur : Valeur, Vivacité, Ton, Nuance, Teintes élémentaires … Des notions qui nécessitent une certaines maîtrise pour créer une palette de couleur .

Le cercle chromatique

Le cercle (ou roue) chromatique est un outil qui permet de représenter les couleurs de manière ordonnée. Il comporte 12 couleurs “pures”, c’est-à-dire des couleurs primaires ou impossibles à reproduire autrement qu’à partir du mélange de 2 couleurs (2 primaires ou 1 primaire + 1 secondaire).

Ces 12 couleurs permettent de créer un nombre quasi infini de couleurs et de nuances. Les couleurs qui se font face sur le cercle sont dites “complémentaires”. On peut les utiliser en combinaison pour offrir un parfait équilibre visuel, ou en mélange pour obtenir des tons de brun.

Les couleurs de base d’une roue chromatique se répartissent en 3 groupes : 3 couleurs primaires, 3 couleurs secondaires et 6 couleurs tertiaires.

Les couleurs primaires, impossibles à obtenir par mélange :

  • Rouge magenta

  • Jaune primaire

  • Bleu cyan

    Les secondaires, issues du mélange de 2 couleurs primaires :

  • Orange (jaune + rouge magenta)

  • Violet (bleu cyan + rouge magenta)

  • Vert (jaune + bleu cyan)

    Les coloris tertiaires, correspondant au mélange d’une couleur primaire avec la couleur secondaire la plus proche sur le cercle chromatique :

  •  Jaune orangé

  •  Rouge orangé

  • Rouge violet

  • Bleu violet

  • Bleu vert

  • Jaune vert

    Sur le cercle chromatique, le noir et le blanc ne sont pas considérés comme des couleurs. Le blanc est une absence de couleur, alors que le noir correspond (théoriquement) au mélange des 3 couleurs primaires à parts égales.

    Le cercle chromatique de Johannes Itten associe le cercle au triangle des primaires. Je  vous conseille de lire son ouvrage ” Art de la Couleur” aux éditions Dessain et Tolra .

Harmoniser sa gamme de couleurs

  • En observant autour de vous, il apparaît évident que certaines couleurs vous sont plus familières que d’autres, notamment les 7 composant “le prisme” (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge). Votre cortex visuel identifie ensuite des éléments clairs ou obscurs, puis repère la saturation des différentes teintes, offrant à votre œil une diversité d’univers tantôt discrets, doux ou intenses.

    Une gamme de couleur réussie passera par une sélection de nuances successives de ces séries de couleurs subtilement choisies, classées et assemblées avec harmonie. Jouant avec les valeurs, les contrastes pour révéler une association originale qui séduira les consommateurs !

designer et couleurs

Comment créer ses propres gammes de couleurs en utilisant différentes techniques ?

La palette de couleur ne se choisit pas au hasard. Elle dépend de multiples attentes pragmatiques, du champ d’application, usage final, d’exigences, objectifs, supports, matières, du projet, de la marque, de tendances etc. La liste est longue mais c’est aussi la base des choix opérés lors de sa constitution. La composition d’une palette induit naturellement une grande part d’esthétique, qui correspond souvent à la sensibilité personnelle du designer ou au style de la marque. Le créatif doit aussi s’interroger sur différents aspects comme par exemple :

– L’éventail de couleurs proposé est-il assez large pour répondre aux goûts, au style de chacun ?

– La gamme de tonalités est-elle assez variée ?

– Ce choix de couleurs va t’il répondre aux attentes du marché pour le lancement de cette collection ? etc

-Le designer doit également tenir compte des matériaux envisagés. Effectivement, l’aspect des couleurs varie en fonction des matières (tissu, bois, plastique, papier…). Selon le type de support, une même nuance peut donner un résultat final très différent ! Pour se rapprocher au mieux de la réalité et composer la palette la plus juste, il est indispensable d’utiliser des échantillons physiques. Enfin, dans le processus de création, les prototypes permettront d’ajuster les couleurs jusqu’au résultat parfait !

Il est également possible de se référer à la gamme Pantone afin de trouver la bonne nuance pour chaque échantillon. Le nuancier Pantone est aujourd’hui la référence qui facilite l’identification de chaque couleur par tous les intervenants dans les domaines de l’imprimerie, du textile et de la conception graphique… Avec plusieurs milliers de couleurs disponibles, impossible de se tromper !

 Pantone est par ailleurs, un des pionnier en la matière et ce depuis 1866 !  Il a été le premier à développer ces nuanciers de couleurs. Toujours innovant, il propose toujours plus d’outils pour les créatifs et les professionnels travaillant la couleur.

inspiration créative

Comment et où trouver l’inspiration ?

L’inspiration est partout dans le monde qui nous entoure ! L’association des couleurs, et la création de palettes harmonieuses peut naître de la nature, d’un film, de photos, œuvres d’art, voyages, d’un plat … Ces rencontres procurent une émotion visuelle, une sensation qui sera retranscrite sous forme de couleurs !

1 / S’appuyer sur des images ou photos

Aujourd’hui il est facile d’inventer des gammes à partir d’outils sur internet (générateurs de couleurs, logiciels de création et de retouche photo…) et d’images inspirantes aux ambiances colorées. C’est très simple ! En utilisant une ou des images de votre choix, cohérentes avec le projet graphique ou design. Vous pouvez les télécharger par exemple sur des bases de données ou d’images libres de droits (type Flickr, pexel.com, unsplash.com … ), mais aussi en vous baladant sur Pinterest ou autres réseaux sociaux ou bien encore en scannant des visuels depuis un support quelconque. Vous pouvez sélectionner des pixels isolés depuis les images numérisées ou enregistrées sur votre ordinateur et les modifier si besoin ) via Photoshop ou en ligne avec un logiciel comme Adobe Color CC.  Et voilà, en quelques instants vous pouvez sélectionner des couleurs composant votre future palette, puis les ajuster avec finesse en fonction du projet etc … Certaines applications comme : https://colorhunt.co/ ou https://codebeautify.org/hex-to-pantone-converter peuvent également vous aider à élaborer vos harmonies couleurs ! Ce travail peut être compléter par un moodboard ou panneau d’inspirations pour aller encore plus loin dans la recherche de couleurs . Le moodboard, permettra en outre, de se projeter dans une atmosphère, un univers pour inspirer les créations et les collections !

2/ S’appuyer sur les carnets de tendances

Les bureaux de tendances sont également une bonne source d’inspiration. Toujours en avance sur la mode à venir, leurs carnets de tendances répondent à une analyse pointue de l’air du temps”. Chaque saison, les bureaux de style  rassemblent dans des carnets de tendances, les couleurs incontournables du moment . Une vision à moyen et long terme des matières mais aussi des couleurs et motifs qui feront les succès commerciaux de demain. 

Les nuanciers de couleurs proposés par les bureaux de style sont des outils de travail réputés indispensables dans de nombreux secteurs d’activité (design, déco, architecture, textile, mode…). En revanche, ces cahiers de tendance sont très onéreux : entre 2 000 et 5 000€ . 

Par conséquent, ils ne sont pas accessibles à tous les budgets ! mais heureusement, il est aujourd’hui facile de trouver des ressources gratuites un peu partout sur le net en faisant preuve de curiosité et en pratiquant une veille régulière des tendances !

Collage New Pantone Illuminating, Ultimate gray color of the year 2021

La marque Pantone influenceuse !

Quant à la marque Pantone, elle est aujourd’hui aussi réputée pour ses “visions” concernant les tendances à venir. La marque insuffle les tendances couleurs pour, tous secteurs confondus. Chaque année elle propose La nouvelle couleur tendance  que l’on retrouvera par la suite sur de nombreux produits ou supports …Le processus de sélection de la couleur Pantone de l’année est le fruit d’un examen attentif et d’une analyse des tendances. Les experts en couleurs Pantone du Pantone Color Institute parcourent le monde à la recherche de nouvelles influences de couleurs. Les sources de ces tendances proviennent par exemple du spectacle, cinéma, l’Art, la mode, le design, les voyages, ainsi que les nouveaux modes de vie, ou enjeux socio-économiques. L’innovation, les matériaux, textures impactent aussi la couleur mise en avant.

Vers une vision durable …

La couleur étant un marqueur des tendances de consommation, elle devient donc rapidement obsolète dans une collection. Les marques et les consommateurs  sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux et aux impacts néfastes d’une surconsommation . C’est pourquoi, certaines marques font le choix de privilégier la couleur comme un élément identitaire. Dans une démarche pérenne, plus durable et afin d’éviter la surconsommation, elles préfèrent s’affranchir des couleurs jugées trop tendance et dont on va se lasser plus rapidement ! L’élaboration d’une palette pour répondre à cet objectif de durabilité est un véritable enjeu pour une marque et doit s’orienter vers des professionnels designers ou stylistes pour la mettre au point et délivrer une réponse pertinente et juste qui plaira aux consommateurs pour longtemps !

Vous l’aurez compris, composer sa palette est une recette subtilement maîtrisée par les créatifs !

Si vous avez un projet, des questions, n’hésitez pas à me contacter, je serai ravie d’échanger avec vous sur le sujet !

A bientôt avec Barbara PES Design Studio !

Photos : Pexel et Freepik Ressources : Wikipédia, Textileaddict